Recherche
Fermez cette boîte de recherche.
Recherche
Fermez cette boîte de recherche.
Recherche
Fermez cette boîte de recherche.

Industrie mécanique

Malgré une technologie de pointe, de nombreuses machines génèrent un niveau de bruit élevé. Il est toutefois possible de le réduire considérablement, même après coup, en prenant les mesures adéquates.
Que faire contre le bruit des machines ?

La mesure de protection la plus appropriée dépend notamment de la nature de la machine. Si la machine génère des vibrations, il est conseillé d'isoler toute la surface de la machine, car les vibrations sont transmises à d'autres composants et génèrent ainsi plus de bruit. Ceci est également valable lorsque plusieurs sources de bruit sont présentes. On parle alors de désensibilisation.

Si le bruit ne génère pas de vibrations, il suffit généralement d'isoler la source de bruit ou le composant de la machine concerné. La combinaison de ces deux mesures permet d'obtenir une insonorisation particulièrement efficace.

Moins de bruit rend plus productif

Il est désormais bien connu qu'un niveau de bruit élevé et permanent a des effets néfastes sur la santé. Pourtant, de nombreux travailleurs souffrent encore d'un environnement sonore trop élevé. Les entreprises devraient elles aussi avoir intérêt à maintenir le niveau sonore à un niveau supportable. En effet, le bruit entraîne automatiquement une baisse de la productivité et augmente le risque d'accident.

Isoler
L'isolation empêche le son de se propager en le réfléchissant. Nos absorbeurs permettent une isolation efficace à moindre coût et à moindre effort. Qu'il s'agisse d'absorber des fréquences particulièrement basses ou élevées, nous proposons des absorbeurs adaptés à chaque utilisation. Pour ce faire, il suffit de coller les isolants sur la face intérieure du revêtement existant.
Détartrage
Le vrombissement des machines, des appareils, des moteurs ou, plus généralement, des surfaces métalliques vibrantes peut mettre les nerfs à rude épreuve. Le bruit vrombissant provient soit de l'oscillation propre des boîtiers, soit d'objets qui tombent sur une surface métallique ou de chariots roulants en métal qui se déplacent sur le sol. Pour des raisons de poids, les parois métalliques sont souvent très minces et donc particulièrement sensibles aux vibrations. C'est pourquoi elles exigent un revêtement anti-bruit.
Conseils pour le sevrage
Comment fonctionne le désamorçage ?
Pour réussir à désourdir une machine, il faut augmenter le poids des pièces vibrantes et les rendre ainsi plus inertes. On y parvient en collant des tapis anti-bruit spéciaux et lourds, comme par exemple des feuilles de bitume ou du carton bitumé. Les vibrations sont brusquement réduites et le bruit aérien émis est nettement diminué.
Que faut-il prendre en compte lors de l'utilisation de films ?

Les feuilles de bitume et les cartons sont faciles à travailler et également à découper (par exemple au moyen de ciseaux à carton). La chaleur permet notamment d'adapter facilement la feuille de bitume à n'importe quelle surface. Le matériau d'amortissement est normalement appliqué en 2 fois l'épaisseur de la tôle.

Et si le bruit est dû à la chute d'objets ?

Si vous êtes confronté au problème de la chute d'objets sur un support, ce qui provoque du bruit, vous pouvez coller les plaques de bitume à l'arrière du bac de récupération et les rendre ainsi plus inertes.

N'hésitez pas à prendre contact avec nous.